top of page

SOMMER + RINDLISBACHER

La société Sommer+Rindlisbacher AG (depuis l'été 2021 aXpel s+r AG) est ancrée à Berthoud depuis sa création et emploie désormais 17 personnes.

Ein Sack von aXpel s+r der Emmenthaler ohne Löcher (ehemals Sommer+Rindlisbacher)
Ein Sack von aXpel s+r der Emmenthaler ohne Löcher

L'entreprise est certifiée ISO 9001 depuis 2004 et, depuis peu, également selon la norme alimentaire BRC/IoP. En tant que spécialiste compétent dans la fabrication et le commerce de produits en plastique et de sacs en papier de grande taille, la direction de l'entreprise continue de miser sur le site suisse.


Thomas Schärer s'est entretenu avec le directeur Oliver Piffaretti au sujet de ses produits, du site de Berthoud, de l'avenir et de la collaboration dans le domaine de la presse écrite et en ligne avec le Zofinger Tagblatt AG.


Sommer+Rindlisbacher AG a-t-elle choisi le site de Berthoud en raison de la beauté de la vieille ville ?

Oliver Piffaretti: Je ne le sais pas exactement. Mais je pense que cela n'a guère été déterminant pour Franz Sommer en 1958, lorsqu'il a fondé l'usine de sacs en papier Franz Sommer AG.


L'entreprise est considérée comme un acteur de niche dans le secteur. À qui vous adressez-vous avec vos produits ?

Oliver Piffaretti: Nous réalisons deux bons tiers de notre chiffre d'affaires avec la production et le commerce de plastiques.

et le commerce de produits en plastique. Nous réalisons le reste avec la fabrication de sacs en papier de grande taille, presque exclusivement à partir de notre propre production. Nous fournissons des sacs en papier et des sacs à ordures à nos groupes cibles, tels que l'industrie (notamment l'industrie alimentaire), les moulins à farine, le commerce de détail, les hôpitaux et les foyers, les écoles et les administrations,

des sacs en plastique, des emballages pour produits surgelés, des barquettes en aluminium et pour grillades, etc.


Il y a quelques fabricants d'emballages en Suisse, et le marché est également très concurrentiel au niveau européen. Comment vous démarquez-vous de la concurrence?

Oliver Piffaretti: Nos points forts sont clairement la proximité du marché, le grand assortiment en stock, les délais de livraison courts ainsi que la production spécifique au client de petites quantités. Nous sommes la dernière entreprise en Suisse à fabriquer des sacs en papier de grande taille - appelés sacs à fond croisé - en papier. Cela nous donne une certaine exclusivité et nous mettons volontiers en avant le slogan swissness. Une de nos spécialités est notre Compo-sac, qui se décompose avec les déchets verts dans le compost.


Comment voyez-vous l'avenir de l'entreprise ? Oliver Piffaretti: En tant que de niche, nous pensons que

nous avons toujours de bonnes perspectives, d'autant plus que, selon nous, la tendance dans l'industrie est plutôt à l'élargissement de l'assortiment en petites quantités, si possible juste à temps.


Vous êtes client du Zofinger Tagblatt AG, pourquoi ? Oliver Piffaretti: J'apprécie les prestations de service complètes qui nous sont offertes par le Zofinger Tagblatt AG. Ce qui a fait pencher la balance en faveur de cette collaboration, c'est le fait qu'avec le Zofinger Tagblatt AG, je reçoive toutes les prestations d'impression et de web d'un seul tenant, ce qui me facilite grandement l'organisation. J'attends d'un fournisseur qu'il fournisse un travail de qualité dans les délais - le Zofinger Tagblatt AG ne m'a encore jamais déçu.


 
Nos points forts sont clairement la proximité du marché, le grand assortiment en stock, les délais de livraison courts ainsi que la production spécifique au client de petites quantités. (Oliver Piffaretti)

 


Comments


bottom of page